Quand on porte une chemise, un chemisier avec une veste tailleur ou blazer, on peut se demander de quelle manière doit-on positionner son col. Est-il préférable de le replier par-dessus ou de façon masculine. Nous allons voir que les deux manières sont possibles en suivent quelques règles.

 

  • Replier par-dessus - tailleur-pantalon
Julianna Margulies / La Loi de Canterbury / Dave Erickson / Fox

Il y a quelques années, décennies, les usages étaient de replier son col de sa chemise ou de son chemisier par-dessus le col de sa veste. On peut évidemment aujourd'hui, toujours le porter ainsi, bien que cela ne soit plus vraiment judicieux avec une jupe. Pourquoi ? Vous ne voulez pas avoir l'allure d'une secrétaire des années 80-90, ou d'une hôtesse de l'air.

© ctshirts.co.uk

Il est donc plus judicieux de le réserver au tailleur-pantalon, qui lui, pour le coup, est moderne et autorise plus de fantaisie au niveau de la façon de porter sa chemise.

Jessica King / Greg Spottiswood, Bernie Zukerman / KING FILM PRODUCTIONS I INC.

S'il est toujours possible de le porter col sur col, il se doit d'être impeccablement positionné et recouvrir l'ensemble du col de la veste de façon symétrique. En quelque sorte, remplacer le col de la veste par celui de la chemise. Pour être élégant, on déboutonne systématiquement un ou deux boutons de sa chemise, en fait jusqu'à la naissance de la poitrine, formant un V, qui la mettra indéniablement en valeur, tout en rehaussant votre cou.

Kathryn Erbe / New York, section criminelle

Comme le maître-mot est la perfection, on évite de relever légèrement l’arrière du col de sa chemise ou de son chemisier, même par inadvertance. Ce n'est pas stylé, pas joli. Avec le tailleur ou une veste blazer, ce n'est tout simplement pas possible et donne l'impression que l'on ne sait pas comment s'y prendre ou que l'on ne prend pas la peine de s'habiller correctement, prendre en considération les petits détailles qui font toute la différence. Si déjà le fait de relever l'arrière de son col, n'est pas possible, vous comprenez bien que vouloir le redresser entièrement est encore moins pertinent.

Lauren Holly / NCIS : Enquêtes spéciales / Donald P. Bellisario, Don McGill / CBS
  • A la garçonne - le masculin, c'est féminin
Julianna Margulies / La Loi de Canterbury / Dave Erickson / Fox

En ce moment, on lui préfère la version masculine, en le positionnant non plus par-dessus, mais simplement à la garçonne. C'est-à-dire à la manière qu'ont les hommes de le positionné, quand ils portent le costume cravate sans la cravate. Ce qui donne cette touche contemporaine de féminité de part le style masculin-féminin très en vogue ces dernières années.

Cette façon de le positionner structure le rendu visuel avec d'un côté le col de la veste et de l'autre, celui de la chemise qui transcende tout décolleté en un décolleté élégant, entourant votre cou et le m’étant ainsi en valeur.

  • Redonner de la modernité au tailleur-jupe

Comme on peut le remarquer avec l'exemple ci-dessous, le résultat est plus convaincant en rajoutant toute la modernité au tailleur-jupe. Ainsi, on aura l'image d'une femme d'affaire, avocate, etc, plutôt que de la secrétaire.

Julianna Margulies / La Loi de Canterbury / Dave Erickson / Fox
  • Quand le col est grand

Au premier abord, un col de grande taille est un type de col où l'on se dit qu'ils sont bien trop grand pour être stylés et pourtant, ils peuvent donner de magnifique résultats, sous certaines conditions, que ne procure pas un col de taille plus conventionnelle ou encore pire pour ceux minuscules.

Julianna Margulies / La Loi de Canterbury / Dave Erickson / Fox
  1. La première : le col sur col n'est pas souhaitable dans la mesure où, dans la majorité des cas, sa grandeur lui donnera trop de présence et effacera le charme, le style de la veste tailleur. Le style des années 70, à oublier. Positionné col sur col doit justement améliorer votre look, vous donner de l'allure. De ce fait, on lui préfère un col de taille classique.
  2. La seconde, un beau décolleté, c'est la base pour mettre en valeur votre cou afin d'amener tous les regards sur la beauté de votre visage. Sa grandeur va décupler son côté waouh.
  3. La troisième : sa hauteur qui ne devra pas excéder celle de votre cou, pour éviter l'effet tassé et disgracieux, tout sauf élégant. Forcement, peu adapté aux petits cous.
  4. La quatrième : être strictement symétrique formant un V
  5. La dernière : sa rigidité pour tenir bien droit.

En respectant ces règles, vous avez assurément toute la classe qu'il procure. 

 

  • Col conventionnel, de taille moyen

Ce n'est pas compliqué car tout est possible. Il est moins complexe à porter et passe mieux quelle que soit la tenue retenue. C'est pour cela qu'il est le plus recommandé. Il se porte aussi bien boutonné que décolleté.

Dana Delany / Body of Proof / Christopher Murphey / ABC

Pour améliorer le tout et surtout pour se démarquer et montrer que l'on est une femme qui sait s’habiller chic classe, et comme on vient de le voir, on déboutonne quelques boutons pour révéler sa féminité qui sommeille en vous. On rehausse le tout avec un collier pas trop clinquant.

Dana Delany / Body of Proof / Christopher Murphey / ABC

*(mise à jour 2020) Ce côté chic et classe peut également être renforcé par l'astuce des poignets d'une chemise que l'on replie par-dessus la manche d'une veste.

Leïla Kaddour / France 2
Leïla Kaddour / France 2

Si c'est une bonne idée, veiller à bien la choisir. En effet, suivant le style du tailleur, votre tenue, aura d'un coup d'un seul perdu toute sa classe en devenant trop conventionnel et stricte. Le look, que porte Leïla Kaddour côtoie cette limite, d'une tenue conventionnelle sans toutefois l'atteindre. Bien qu'agréable, j'aurai plus vu un modèle plus moderne, plus fun, à rayure par exemple ou de style masculine. Les matières fluides ne sont pas à négliger. Pour les plus audacieuses, nouer sa chemise, pour son côté impromptu.

Sophie Davant / France 2
Sophie Davant / France 2

 

Bien que possible, éviter tout de même un modèle à larges rayures. Je l'avais d’ailleurs évoqué dans l'article sur les chemises à motifs, lien ci-dessous. Pas fan des rayures, un modèle uni moderne conviendra parfaitement.*

Maintenant, vous n'aurez plus l'excuses, du col qui ne se positionne pas comme on le souhaite, car bien trop souple. Avec un tailleur, une veste blazer, ça ne pardonne pas. On est à la limite du fashion faux pas.

Bien sûr, c'est à vous de voir selon vos préférences. Pour moi, pour être moderne aujourd'hui, on évite de positionner le col de sa chemise par-dessus un autre col. Surtout ces derniers temps où l'apparence vestimentaire compte plus que la personnalité. On a donc le choix. Le principal est de se faire plaisir.

 

N'hésitez pas à commenter, à partager cet article s'il vous semble pertinent.

 
Articles en rapport avec le sujet traité
Retour à l'accueil